Vous êtes ici

Fulgurant, éclatant, drôle et grinçant !

 J’ai vraiment apprécié cette lecture et la fin primesautière et délicieuse y est pour beaucoup ! Et quel plaisir de trouver des références à Oscar Wilde, Anton Tchekhov, à la Bible ou encore à la mythologie grecque !

Le Crime du Comte Neville

Le Crime du Comte Neville

« Ce qui est monstrueux n'est pas nécessairement indigne. » Une clarté d’expression qui fait mouche. Cette fois encore, on se régale. Isabelle Potel, Figaro Madame.Faussement léger, drôle, et terriblement malin.
Date de parution: 
04/01/2017
6,40 €
Prix TTC
Imprimer

Actualités

Eh oui... ça existe !  Rendez-vous ce weekend pour la deuxième édition de « La Bibliothèque parlante », le Festival de la BnF -...
La deuxième édition du salon dédié au Polar Fnac : Rosny Soit qui mal y pense, présidé par Sire Cédric, approche à grand pas ! Samedi 26...
Voici le bon plan culturel de la semaine ! 
Pour notre plus grand plaisir, le roman de Virginie Despentes "King Kong théorie" est adapté...
Toute l'actualité