Vous êtes ici

Un récit tenant à la fois de l’autobiographie et de la fiction

"« C’est moi qui ai tué Emerence. Je voulais la sauver, non la détruire, mais cela n’y change rien. »

Malgré la fin tragique annoncée, le suspense perdure : que cache la porte qu’Emerence refuse d’ouvrir ? Le lecteur se laisse captiver par la figure mythologique de cette femme forte et intransigeante mais aussi généreuse et aimante jusqu’au sacrifice."

La Porte

La Porte

« C’est moi qui ai tué Emerence. Je voulais la sauver, non la détruire, mais cela n’y change rien. » La Porte est une confession. La narratrice y retrace sa relation avec Emerence Szeredás, qui fut sa domestique pendant vingt ans. Tous les oppose : l’une est...
Date de parution: 
01/02/2017
Document(s) pédagogique(s)
7,90 €
Prix TTC
Imprimer

Actualités

La bloggeuse Le coin Lecture de Nathalie organise un jeu-concours afin de remercier la fidélité de ses abonnés. En partenariat avec Le...
Boris Vian est un artiste complet : homme aux multiples talents, touche-à-tout et avant-gardiste, ses œuvres n'ont pas fini de nous...
Julia Molkhou nous a parlé de La femme qui fuit d'Anais Barbeau-Lavalette sur le plateau de LCI, le jeudi 18 mai 2017. Une chronique...
Toute l'actualité